Le village
Le village

Montegiovi

Situé à 458 m d’altitude, le village entouré de collines (de 300 à 650 m d’altitude) est construit sur une élévation rocheuse peu élevée par rapport au torrent (l’ochena ou “fosso ocano”) qui traverse notre vallée entre deux collines où il y avait deux manoirs à l’époque médiévale, l’un en face de l’autre, le Castellonchio et le Castellaccio. Aujourd’hui, on peut trouver quelques traces des deux édifices et l’on pourrait en trouver plus avec des fouilles. Le Castellaccio est connu pour la légende parlant d’un trésor ou d’une toison d’or et les aventuriers à leur recherche étaient nombreux il y a quelques années encore mais personne n’a voulu investir pour approfondir les fouilles.

Notre village actuel se compose de 5 blocs d’habitation: l’église et son presbytère, trois maisons de campagne en pierre et une maison de construction plus récente (des années 50).

Les origines et le nom de l’agglomération remontent à l’époque étrusque et romaine (“mons jovi”, “monte sacro a Giove”), mais on trouve des restes de la période médiévale et d’un passé plus récent où l’activité rurale était encore prédominante (jusqu’aux années 60 du siècle dernier).

On y cultivait surtout du tabac, de la vigne, des olives, des châtaignes, du blé. Dans la vallée au nord du village, on plantait dans les champs de nombreuses variétés d’arbres fruitiers, une zone appelée “le jardin”, avec les cultures en terrasses et le torrent.

Le village vivait pratiquement en autarcie, chaque maison était dotée d’une étable (pour toute sorte d’animaux de basse-cour, poulets, lapins, canards, oies, pigeons, cochons mais aussi des vaches et des chevaux), d’un four à bois de dimensions moyenness et où l’on y cuisait le pain pour la semaine.

Les femmes au foyer s’occupaient des pâtes faites maison, de la polenta, du maïs ou des châtaignes, de laver le linge à la fontaine dans les vasques présentes encore aujourd’hui au centre du village, d’élever les enfants. Elles aidaient aussi aux travaux saisonniers des champs ponctués par les fêtes pour la récolte et le battage du blé, les vendanges, le pressage des olives, la récolte des châtaignes.

Ces activités et surtout pendant la période de production se déroulaient en communauté, on commençait par une propriété et on travaillait tous les champs l’un après l’autre: ces activités demandaient un travail de groupe, hommes et femmes, et il fallait s’entraider.

Ces pratiques se faisaient aussi au petit village de Montegiovi et dans ceux des environs comme Renacci, la Cappella, la Fonte, S.Angelo…

Les contacts avec la ville ou la mairie de Subbiano (à 5 km) étaient beaucoup plus espacés, les artisans (forgerons, menuisiers, maçons,..) offraient eux-mêmes leur main-d’oeuvre spécialisée à domicile. Il y avait aussi le jour du marché où toute la population venait vendre ses produits. La municipalité de Subbiano propose encore aujourd’hui le salon du bétail à la fin de l’été, la fête du raisin avec les chars allégoriques, le marché du temps en septembre et celui des produits du terroir en novembre.

Montegiovi avait son magasin pour les produits alimentaires et de première nécessité (juste en face de chez nous). L’école était dans la pièce adjacente et se composait bien sûr de classes mixtes. Elle fut déplacée par la suite dans l’édifice où vivait l’enseignant. Une cinquantaine de personnes vivait dans le village et les maisons étaient dispersées dans les alentours, les familles étaient nombreuses et avaient plusieurs enfants…

Dans notre maison, on y trouve le four, la cheminée, la cour pour les animaux et le battage, la grange et le séchoir, la vasque pour macérer les déchetss alimentaires et de châtaignes pour nourrir les cochons, les ouvertures dans les maçonneries pour le poulailler et les stalles, la grande étable avec la mangeoire, les parties murales les plus anciennes et celles ajoutées au fil du temps….

Nous aimons rappeler le sens de la simplicité, du naturel, de l’hospitalité et de la capacité à se débrouiller seul, ou au besoin avec l’aide des voisins (surtout des deux gentilles femmes qui y vivent encore et qui nous proposent souvent des plats traditionnels). Voilà pourquoi nous ne mettons pas uniquement à disposition le four, le poêle, le barbecue, le salon, etc., mais nous vous invitons à partager les activités d’autrefois comme ramasser le bois, allumer le feu, préparer le pain et la pizza, les rôtis ou les pâtes, cuire la polenta sur le feu, cueillir les fruits et les légumes, préparer les confitures et les conserves, faire les vendanges et cueillir les olives et surtout les châtaignes, produit typique de la colline.

Commerces et services à proximité

Montegiovi se trouve à 10 km au nord d'Arezzo, dans une zone ensoleillée, avec des collines et un panorama sur la vallée d'Arezzo.

Tout ce dont vous avez besoin près de Locanda Montegiovi

Cliccare sull’immagine per scaricare un file PDF con l’elenco dei luoghi suggeriti nella cartina qui sotto.

Troverete tutto quello che serve per vivere al meglio il vostro soggiorno a Locanda Montegiovi.

Ou somme nous

  • LOCANDA MONTEGIOVI
    Montegiovi n. 5 - 52010 Subbiano (AR)
  • NOTRE E-MAIL
    info@locandamontegiovi.it
  • TELEPHONE
    335.122.55.93

J'ai lu et j'accepte la politique de confidentialité